Astuces pour rebondir après un échec 🚀

Quand on échoue à un projet, ou toute autre chose importante, on a l’impression que le ciel nous tombe sur la tête. Et ce n’est pas uniquement de l’impression, mais c’est aussi un fait. La réalité est tellement douloureuse qu’on se demande si on pourra se relever.

J’ai envie de vous dire oui, un gros oui. En effet, un jour vous vous souviendrez de vos échecs et vous aurez un sourire au coin : ‘’je n’arrive pas à croire que c’est du passé’’.

citation-rebondir-echec

Alors comment rebondir après un échec et surtout comment le surmonter ? Eh bien je vous donne quelques astuces dans les lignes suivantes.

Identifiez les raisons de l’échec 

En identifiant les raisons de l’échecs, vous vous forcez à regarder avec un œil critique, pourquoi cela est arrivé. Qu’est-ce qui s’est passé ? Ce diagnostic que vous allez poser vous aidera dans l’étape suivante. C’est également un très bon exercice pour vous remettre en cause et chercher à vous améliorer. Vous aurez une vision claire de vos faiblesses et aussi de vos forces. Ce dernier élément vous aidera à apprendre de vos erreurs et à rebondir après un échec.

Posez-vous ces questions et répondez sincèrement. Pour quelles raisons avez-vous échoué ? L’objectif que vous vous étiez fixé était-il trop élevé ? Aviez-vous le bon profil ? Etiez-vous réellement motivé ? Et avez-vous mis toutes les chances de votre côté ?

Apprenez de vos erreurs et gardez la tête haute

Après un échec, vous vous dites certainement que votre vie est foutue. C’est normal d’avoir une sensation de découragement mais ne pensez pas que l’échec est fatal. Car si un a échoué, d’autres réussiront. En gros, vous pouvez subir des dizaines d’échecs mais un jour, vous accomplirez des exploits et pour arriver à ce niveau, il faut garder la tête haute.

Je vous raconte une anecdote, j’avais participé à un concours et je voulais absolument réussir. Malheureusement, j’ai échoué lamentablement. C’était tellement dur, que je ne voulais plus faire autre chose. Finalement, je me suis dit tant qu’on vit, tant qu’on peut faire des merveilles. Je me suis inscrite à deux autres concours plus tard et j’ai été lauréate dans les deux dont le prestigieux Blog4dev avec la banque mondiale. J’ai eu ce sourire en coin ‘’waouh, je n’arrive pas à croire que mon échec ait été rattrapé par deux autres exploits’’. Et je ne me suis pas arrêté là, j’ai encore réussi. Et même si j’ai échoué parfois, je n’avais plus mal, car je sais maintenant ‘’qu’un de perdu, dix de retrouvé’’

Vous ne pouvez pas surmonter l’échec seul

Avec le manque de confiance, il arrive qu’une personne dise ‘’de toutes les façons, je ne sers à rien. Je ne fais rien de bon et je n’ai jamais rien fait de bon’’. Cette attitude de se blâmer et se détester résulte parfois de notre entourage. On vous a parfois répéter que vous ne valez rien. Ne laissez pas les autres guider votre vie. Et si vous avez croisé que de gens toxiques, il est temps de rencontrer des personnes valeureuses. Elles compléteront votre force interne. Entourez-vous des gens bien, il existe une multitude dans ce monde, nous sommes quand même 7 milliards !

Lire aussi: Top des astuces pour améliorer ses relations professionnelles

Pour y arriver :

  • Demandez conseil
  • Intéressez-vous à d’autres projets
  • Eloignez-vous des gens toxiques
  • Ecoutez et lisez de la bonne parole
  • Dites vous que tant qu’il y a la vie, il y a de l’espoir et s’il y a espoir, il y aura succès.

Fixez-vous des objectifs atteignables et allez à votre rythme

La vie n’est pas une course et il ne s’agit pas toujours d’être meilleurs que les autres. Même si vous avez la rage de vaincre et que vous ne supportez pas l’échec, sachez que vous n’êtes pas invincible. C’est pourquoi, vous devez vous fixer des objectifs qui vous conviennent. Vous travaillez à être meilleur pour que vous soyez le premier à être fier de vous-même.

Vous pouvez écoutez des podcasts sur la confiance en soi dont celui-ci

  • Célébrez vos réussites même les plus petites (je me suis récemment félicité pour avoir fait pousser mes cheveux). Je me suis récemment félicitée pour avoir fait pousser mes cheveux. La vérité c’est que je n’ai pas vraiment une longue chevelure mais je me suis donnée des objectifs d’en avoir. L’effort a payé et je suis fière de moi. Ça peut être insignifiant, mais c’est l’une des portes de l’acceptation de soi.
  • Faites de petits pas chaque et dites-vous que vos efforts seront récompensés
  • Entourez vous de gens de valeurs
  • Et n’abandonnez jamais votre rêve même si personne ne croit en vous

Je me suis récemment félicitée pour avoir fait pousser mes cheveux. La vérité c’est que je n’ai pas vraiment une longue chevelure mais je me suis donnée des objectifs d’en avoir. L’effort a payé et je suis fière de moi. Ça peut être insignifiant, mais c’est l’une des portes de l’acceptation de soi.

0 Reviews

Agounda

Read Previous

Mbissine Dione géomaticienne et créatrice de mode

Read Next

Trouvez votre voie professionnelle avec Stanislas Assemian

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *