L’entrepreneuriat, un levier pour sa carrière professionnelle

Pendant le lycée, nous avons pratiquement tous connus un ami ou une amie qui avait le sens des affaires, de l’entrepreneuriat et qui vendait presque tout. Ces petits génies de l’entrepreneuriat vendaient soit des petits articles, ou certains carrément possédaient un business en développement.

Lire aussi: Que faire après le déconfinement ou (le coronavirus) ?

Entreprendre est-il un frein aux études ?

Une blague passait sur les réseaux sociaux que les élèves passables se lançaient généralement dans l’entrepreneuriat et dominaient plus tard les plus brillants. Bien que drôle, elle reflète néanmoins une réalité : les plus riches sont des entrepreneurs qui ont réussi.

Au lycée, ces personnes ne se concentraient pas vraiment sur les cours. Toujours occupés à se faire de l’argent. Bizarrement, certains passaient en classe supérieur.

L’entrepreneuriat, un pan essentiel de notre vie

Ce dont je veux mentionner dans l’article, c’est de concilier études et entrepreneuriat. Eh oui ! C’est bien possible ; comment développer des compétences ou créer de l’emploi? Que votre business réussisse ou pas ; entreprendre est une étape importante, une école de formation.

Que votre business réussisse ou pas ; entreprendre une étape importante, une école de formation.

Evidement tout le monde n’a pas la possibilité de créer une entreprise mais toujours est-il que nous sommes plus ou moins des piliers d’un business qui voit le jour. Soit en tant que patron, soit en tant qu’employé.

Lire aussi: Comment trouver une bonne idée de création d’entreprise ?

entrepreneuriat

Les qualités que vous pourrez développer

J’insiste sur cette partie car devenir entrepreneur, c’est comme traverser le désert ou une forêt sombre. On rencontre des obstacles lors de cette traversée mais le plus important, c’est la maturité qu’on acquiert et la satisfaction de voir le bout du tunnel.

Je dirai, on ne nait pas entrepreneur, on le devient.

Face à l’envie de satisfaire un besoin de consommation, trouver une solution a un problème. Les sentiers de l’entrepreneuriat s’ouvrent à nous. Avec de la volonté, on peut réussir ;

  • Audace : entrepreneuriat est un bon moyen de combattre sa timidité et de prendre des risques. Si depuis un moment, vous avez du mal à prendre des responsabilités ou monter des initiatives ; ceci est fait sur mesure pour vous.
entrepreneuriat audace
  • Capacité de résignation : avancer prudemment, intelligemment, observer et ne pas abandonner. Se résigner quand vous avez pris le mauvais chemin pour votre business, faire des analyses et revenir avec des nouvelles idées. Ceci est idéal si plus tard, vous devenez salarié, vous savez quoi faire !
  • Patience : la patience est un chemin face au consommateur indécis et aux investisseurs difficiles. Cette qualité vous plongera dans un esprit zen et mature. Emotivité exagérée et business ne font pas bon ménage.

Lire aussi: Avant de lancer votre start-up… lisez ceci

  • Art de la négociation : comment vendre, convaincre sans savoir négocier ? L’école du business vous enseigne cela, surtout quand vous êtes novice. Vous allez maitriser ces rouages après plusieurs pratiques.
  • Générer de l’argent : un business sert à faire de profit. Du profit pour une redistribution social ou pour s’enrichir. Tout compte fait, qui ne veut pas transformer ce qu’il touche en or ?
  • Travailler sous pression : rime avec piloter plusieurs projets. Que vous deveniez votre propre patron ou que travailliez plus tard pour un entrepreneur, vous en apprendrez beaucoup. Car créer son entreprise est un véritable défi, surtout lorsqu’il faut concilier son projet avec des cours et des examens. Mais cette opportunité de réaliser votre rêve ou juste concrétiser votre idée vous donne une force et un mental herculéens.
entrepreneuriat
  • Le sens du devoir et du dévouement : que ce soit votre business ou pour les autres. Vous avez la motivation nécessaire pour toujours atteindre vos objectifs !
  • Apprendre de ses erreurs et rebondir : on échoue, on se relève et on fait mieux que la dernière fois. Toujours avec le sourire, on va de l’avant.

Enfin, je vous encourage que vous souhaitez être salarié surtout à lancer un ou deux business pour mieux comprendre le milieu de l’entrepreneuriat. Et surtout savoir apprécier les difficultés et trouver les solutions.

0 Reviews

Write a Review

admin2777

Read Previous

Trevor Noah: L’histoire d’un enfant né d’un crime!

Read Next

Comment apprendre l’anglais efficacement?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *